Communiqué Isranet: Les Roquettes du Hamas Sèment la Mort Dans le Sud d’Israel (May 10, 2019)

Hamas Foreign Minister Mahmoud al-Zahar (Source: Macle)

 

 

Ashkelon : Le père de quatre enfants est enterre sur fond  d’explosions à Gaza

Jacob Magid et Times Of Israel Staff  5 Mai 2019

Des dizaines d’Israéliens ont assisté aux funérailles de Moshe Agadi, père de quatre enfants, âgé de 58 ans, qui a été tué tôt dimanche matin lorsqu’une roquette de la bande de Gaza dirigée par le Hamas a frappé son domicile dans la ville d’Ashkelon, au Sud du pays.
L’enterrement s’est déroulé sur fond sonore d’explosions à Gaza, alors que l’armée israélienne a intensifié ses frappes à travers l’enclave côtière en réponse au tir de plus de 600 roquettes et mortiers sur Israël depuis samedi.

L’assistance limitée – généralement des centaines ou des milliers de personnes assistent aux enterrements des victimes du terrorisme – était conforme à une directive du commandement de la Défense passive de Tsahal, interdisant toute réunion de plus de 300 personnes dans la zone des bombes de Gaza, dans les zones où ont lieu les tirs.

Moshé était un homme modeste. Il savait respecter tout le monde, il aimait tout le monde et il était aimé des gens. Il était heureux et souriait constamment. C’est une perte terriblement difficile », a déclaré le frère de la victime, Shai Agadi, dans un éloge funèbre, selon les médias israéliens.

Les amis qui ont assisté aux funérailles et qui ont parlé aux journalistes par la suite ont dit qu’Agadi était un travailleur acharné qui gérait deux stands de produits au marché ouvert d’Ashkelon. « J’ai travaillé à ses côtés pendant près de 30 ans au marché. Je n’ai jamais entendu une mauvaise chose sortir de sa bouche », a dit Baruch Saada.Le ministre des Sciences et de la Technologie Ofir Akunis et les députés Moti Yogev et Yoav Kisch représentaient le gouvernement à l’enterrement.

Agadi a été déclaré mort après avoir été transporté d’urgence à l’hôpital Barzilai d’Ashkelon, avec des blessures causées par des éclats d’obus qui l’ont atteint lorsque la roquette a frappé son domicile en ville vers 2h30 dimanche matin.
Il s’agit de la première victime israélienne d’attaques à la roquette de Gaza depuis la guerre de 2014 avec des terroristes basés dans la bande de Gaza. Un Palestinien travaillant en Israël a été tué lors d’une attaque à la roquette à Ashkelon en novembre.
Dimanche après-midi, deux autres Israéliens ont été tués par une roquette et un missile anti-char sur une voiture près de la frontière de Gaza.
 
Les morts se sont produites alors que des combats intenses ont embrasé la région au cours du week-end, intensifiant fortement les tensions après plusieurs mois de calme relatif entre Israël et la bande de Gaza.

Depuis samedi, quelque 600 roquettes et obus de mortier ont été tirés depuis Gaza sur Israël, les deux tiers environ des projectiles tombant sur des champs vides, d’après Tsahal. Des sirènes d’alerte à la roquette ont été déclenchées dans tout le sud et le centre, jusqu’à ce que des villes aussi au nord que Netanya, sur la côte, ordonnent l’ouverture au public de leurs abris anti-aériens.

Les violences – qui sont survenues après une période de calme relatif autour de l’enclave – ont commencé vendredi soir, lorsqu’un sniper du groupe terroriste palestinien du Jihad islamique a tiré sur deux soldats le long de la frontière de Gaza, les blessant, et les militaires ont répondu par une frappe sur une position du Hamas qui a tué plusieurs membres de ce groupe terroriste islamiste.
Dimanche, alors que les tirs de roquettes et de mortiers se poursuivaient, l’armée israélienne a mené d’autres frappes dans la bande de Gaza et assassiné un membre du Hamas impliqué dans des transferts de fonds en provenance d’Iran, selon l’armée.

Israel sous les roquettes:eliminations ciblees ou accords diplomatiques? Les reactions politiques  

i24NEWS, 05 Mai 2019

Après les multiples salves de roquettes tirées sur Israël depuis samedi, qui ont coûté la vie à trois civils en Israël et blessé plus de 80 personnes, le président de l’Union des partis de droite a appelé à “la reprise des éliminations ciblées”.
“Quand on en arrive là, ils (les Palestiniens) tremblent”, a déclaré Rafi Peretz lors d’un entretien sur la chaîne de la Knesset (Parlement israélien).

“Ils menacent notre peuple et effrayent nos enfants, nous devons réagir sévèrement”, a-t-il ajouté.
Dimanche, l’armée israélienne a annoncé qu’une division supplémentaire de blindés avait été déployée à proximité de Gaza, se préparant à “une escalade de violence qui pourrait s’étendre sur plusieurs jours”.

Le ministre sortant de l’Energie, Yuval Steinitz (Likoud), membre du cabinet de sécurité a par ailleurs affirmé que “si nécessaire, nous nous battrons le jour du Souvenir ainsi que le jour de l’Indépendance”, célébrés en Israël cette semaine.
“Nous ne trouverons jamais de solution à Gaza, ni même dans 30 ans”, a-t-il jugé.

Le chef de file de la liste centriste Bleu Blanc, Benny Gantz, ancien chef d’État-Major, a de son côté dénoncé “un manque de continuité stratégique, autant d’un point de vue sécuritaire qu’opérationnel”, mais aussi “un manque de propositions en termes de leviers politiques et économiques”, de la part du gouvernement israélien dirigé par Benyamin Netanyahou depuis ces dix dernières années.
“Lorsque ce manque de stratégie politique est manipulé par le chantage du Hamas comme cela a été le cas tout au long de cette année, nous nous retrouvons samedi matin sous des salves de roquettes et une nouvelle série de chantage”, a-t-il déploré dimanche sur sa page Facebook.

“Le gouvernement israélien doit choisir une direction stratégique décisive, ferme et sans compromis”, a-t-il insisté.
“Il doit rétablir la dissuasion et ce n’est qu’alors qu’il doit agir pour des arrangements à long terme sans compromis en matière de sécurité”, a-t-il répété.

Le numéro 2 de la formation centriste, Yaïr Lapid, a pour sa part estimé dimanche sur Twitter M. Netanyahou “incapable” de gérer la situation, estimant que “durant son premier, deuxième, troisième et quatrième mandat, le gouvernement de Netanyahou n’a pas su s’y prendre”, manquant selon lui, “de courage politique”.
Le général Tal Russo, nouveau député au Parti travailliste a regretté “trois années perdues” lors desquelles “on aurait dû frapper le Hamas plus sévèrement”, lors d’une interview à Ynet.La cheffe de file du parti de gauche Meretz a à nouveau plaidé contre les interventions militaires et en faveur de négociations.
 
“Il n’y a pas de solution militaire à ce conflit”, a-t-elle écrit dimanche sur son compte twitter, revendiquant “un cessez-le-feu, une assistance humanitaire ainsi que la levée du blocus, puis des négociations diplomatiques”.

“Les Etats- Unis soutiennent Israel a 100%” (TRUMP)

i24NEWS – AFP ,06 Mai 2019

Le président Donald Trump a assuré dimanche Israël du soutien entier des Etats-Unis après que l’Etat hébreu eut mené des raids dans la bande de Gaza en représailles à des tirs palestiniens de roquettes en territoire israélien.
“Une nouvelle fois, Israël est confronté à un barrage meurtrier d’attaques de roquettes mené par les groupes terroristes du Hamas et du Djihad islamique. Nous soutenons Israël à 100% dans la défense de ses citoyens”, a tweeté M. Trump.
“Au peuple de Gaza – ces actes terroristes contre Israël ne vont vous apporter rien d’autre que davantage de souffrance. CESSEZ la violence et travaillez pour la paix – cela peut arriver!”, a-t-il ajouté.Le message intervient alors que les hostilités se sont intensifiées dimanche, au deuxième jour d’une escalade entre Israël et les groupes armés de la bande de Gaza.
 
Les tirs de roquettes palestiniens et la riposte de l’Etat hébreu ont tué quatre personnes côté israélien et 23 Palestiniens depuis samedi. Sur les 19 Palestiniens tués dimanche, au moins neuf ont été identifiés comme des membres du Hamas et du Djihad islamique.

 

Actualité

 

Israel commemore 23141 soldats tombes au combat et 3150 victimes du terrorisme 

Par Michael Bachner, Times of Israel, 7 Mai 2019

Les Israéliens rendront hommage aux soldats tombés au champ d’honneur et aux victimes du terrorisme du pays à partir de ce mardi à 20h, en s’immobilisant pour une minute de silence pendant que les sirènes retentiront dans le pays, donnant le coup d’envoi du Yom HaZikaron. En tout, 95 nouveaux noms ont été ajoutés au cours de la dernière année à la liste des 23 741 soldats qui sont morts en défendant le pays.

 

La population d’Israel a ete multiplee par 10,6 depuis la creation de l’etat

Israel Valley Desk, 5 Mai , 2019

Il y a désormais un peu plus de neuf millions d’Israéliens depuis le mois dernier, a indiqué jeudi le Bureau central des statistiques. Les derniers chiffres de l’organisme, publiés à quelques jours du Jour de l’Indépendance qui marque cette année le 71e anniversaire de la proclamation de l’Etat hébreu le 14 mai 1948, indiquent que la population d’Israël s’élevait à environ 9.009.000 habitants en mars 2019.

Scheer Demenagerait l’ambassade du Canada en Israel de Tel Aviv a Jerusalem       

Mike Blanchfield, Huff Post Quebec 07/05/2019

Andrew Scheer déménagerait l’ambassade du Canada en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem s’il devenait premier ministre. Le chef conservateur s’était déjà engagé il y a un an à reconnaître Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël, mais il n’avait pas précisé ce qu’il adviendrait de l’ambassade canadienne dans ce pays. Avec sa promesse de mardi, le Canada s’alignerait sur l’administration de Donald Trump, qui a déjà déménagé son ambassade à Jérusalem, provoquant le courroux des Palestiniens.

La parade militaire Israelienne survolera le sud durant Yom HaAtsmaout

Par TIMES OF ISRAEL STAFF, 7 Mai 2019

L’armée israélienne a annoncé mardi que la parade qui survolera le pays à l’occasion de Yom HaAtsmaout survolera les communautés du sud du pays cette année, après d’intenses violences au cours du week-end, en signe de solidarité avec les habitants du sud du pays.

Israël a réussi et continuera à réussir contre toute attente” (Y. Edelstein)

i24NEWS, 09 Mai 2019

“Israël a réussi et continuera à réussir contre toute attente”, a déclaré mercredi soir le Président de la Knesset, Yuli Edelstein lors de la cérémonie officielle du Jour de l’Indépendance de l’Etat hébreu.
“Israël a été fondé sur la conviction qu’il était possible de surmonter toutes les difficultés. Cela doit également être le moteur du pays,” a-t-il affirmé.
Shabbat Shalom!